Av. de Vaudagne 1

1217 Meyrin – Suisse

+ 41 22 800 25 33

Activer Javascript!

 

Soutenez-nous grâce à vos dons

CH20 0900 0000 1734 7536 2

 

école du Lignon

Opération énergie à l'école


 

 

 

Année scolaire 2014-2015

 

Le projet Robin des Watts dans l’école du Lignon, où deux classes de 7 et 8P ont participé au pilotage de l’opération, s’inscrit à la suite de plusieurs opérations énergie que la Ville de Vernier a proposé par le passé. La valorisation des économies d’énergie pour soutenir des projets d’aide au développement offre une dimension supplémentaire au projet, suscitant la réflexion et la motivation aussi bien auprès des enseignants que des élèves. 

 

 

Diagnostic énergétique de l'école

 

Un effort peut être fait au niveau de l’utilisation des appareils électriques dans les classes durant les cours, surtout pour éviter de laisser ces appareils en veille les soirs ou durant les week-ends ou vacances.

 

Pour cette école, on peut facilement descendre de 1 degré Celsius en moyenne dans les classes et de 2 degrés dans les toilettes et couloirs (en tenant compte de 1 degré de marge d'erreur). En baissant de 1 degré Celsius pour le chauffage dans les classes, on arrive à économiser jusqu'à 7 % de la facture globale du chauffage ! Pour les autres pièces on arrive à économiser jusqu’à 14% de cette facture globale de chauffage.

De plus, une action directe et quotidienne des usagers de l’école peut avoir une incidence à long terme sur la consommation d’énergie, et donc sur les coûts. Les équipements informatiques, le chauffage ou les autres appareils électriques peuvent faire l’objet d’une attention particulière. Les usagers de l’école peuvent directement influer sur la consommation électrique par quelques gestes simples, et par la mise en place de multiprises avec interrupteurs déportés.

 

Ce type de sensibilisation de tous les usagers du bâtiment peut permettre une diminution de 10% supplémentaire de la consommation électrique de l’école.

 
Résultats obtenus durant la journée énergie

 

Durant le lundi de la journée énergie (15 décembre) une diminution de  16 % par rapport à la journée de référence a été calculée. La semaine suivante,  le lundi 22 décembre 2014, la diminution était de 10 %  par rapport au jour de référence du 8 décembre.

 

 

Journée solidaire

 

Pour clore l’opération énergie menée dans cette école, une journée solidaire a été organisée le 18 mai avec Terre des Hommes Suisse.

L'animation a été conçue en trois temps. La première partie consistait en une présentation sur les rénovations de l’école au Pérou (isolation des bâtiments grâce à des maquettes, pose de panneaux solaires, construction d’une serre pour cultiver de nouveaux légumes et chauffer les classes). La seconde partie expliquait comment rentabiliser l'utilisation du soleil pour chauffer (explication d'une parabole solaire) ainsi que la différence existant entre un panneau solaire thermique (panneau servant à chauffer de l'eau) et un panneau photovoltaïques (panneau permettant de transformer les rayons du soleil en électricité). Puis, par un jeu de cartes d'images prises en Suisse et au Pérou, l'enfant a pu se rendre compte des différences criardes qui existent entre notre mode de vie et celui d'enfants vivant là-bas (alimentation, déchets, électricité, chauffage, électricité, transport, eau).


Enfin, durant ces ateliers pratiques, nous avons insisté sur les liens qui existent entre les trois postes ainsi que l’effet presque instantané de leurs efforts et l’augmentation du confort au Pérou grâce aux travaux menés par Terre des Hommes et la communauté locale.


Robin des Watts

Grâce aux économies générées par l’école primaire du Lignon, l’école de Rangra, située dans le district de San Juan de Jarpa, province de Chucupata dans le département de Junín au Pérou, va pouvoir bénéficier de nouvelles installations. Cette école se situe à 3’850 mètres d’altitude, elle accueille 24 enfants, dont 6 en garderie. Un enseignant, qui officie également en tant que directeur est accompagné par une éducatrice spécialisée qui s’occupe de la garderie.


Dans ce projet, il est prévu d’installer deux chauffe-eau solaires, l’isolation des sols et des fenêtres des deux salles de classe, une serre accolée contre le mur des classes au Nord-est afin de pouvoir chauffer une bonne partie de l’école et permettre de planter des légumes et fruits afin de garantir une nourriture saine et variée. Un espace vestibule avec une structure en bois et un film plastique sera également construit sur l’autre façade. Des salles de classe seront isolées pour augmenter  encore leur température intérieure. En outre, des toilettes sèches seront construites. En toute fin de travaux, une bonne couche de peinture et de crépis seront posées.