Av. de Vaudagne 1

1217 Meyrin – Suisse

+ 41 22 800 25 33

Activer Javascript!

 

 

 

 

 

Écoles des Racettes et de Belle-cour

Opération énergie à l’école

 


 

 

 

Année scolaire 2013-2014

 

Le projet Robin des Watts dans les écoles de Belle-Cour et des Racettes s’inscrit à la suite de plusieurs opérations énergie que la Ville d’Onex propose à ses écoles. C’est la troisième opération de ce type à Onex, après celle réalisée à l’école d’Onex Parc il y a deux ans et l’école des Tattes l’an passé.

Deux classes de 8P ont participé au pilotage de l’opération (1 classe de 8P Harmos dans chacune des deux écoles).

 

 

Diagnostic énergétique de l'école

 

Globalement, pour les deux écoles, l’effort devrait être concentré sur la bonne gestion de la lumière dans les classes par les utilisateurs (enseignants et élèves). A chaque fois, on perçoit une source d’économie importante au niveau de l’électricité.

Un effort supplémentaire devrait être fait au niveau de l’utilisation des appareils électriques dans les classes durant les cours et surtout éviter de laisser ces appareils en veille les soirs ou durant les week-ends ou vacances.

 

 

Journées énergies

 

Les journées énergies se sont déroulées le mardi 14 janvier dans l'école des Racettes et le lundi 13 janvier 2014 pour l’école de Belle-Cour.

A l'école des Racettes, durant la journée d’énergie une diminution de 15 % par rapport à la journée de référence a été calculée. Une semaine plus tard, la diminution était de 12 % par rapport au jour de référence.

A l'école de Belle-Cour, durant la journée énergie une diminution de 22 % par rapport à la journée de référence a été obtenue. Une semaine plus tard, la diminution était de  16 % par rapport au jour de référence.

 

 

Robin des Watts

 

L’école qui bénéficie du financement est l’école de Fokontany Antanety, dans le district de Miarinarivo, dans la province d’Antananarivo à Madagascar. Cette dernière comptait 272 élèves, 5 institutrices et une directrice durant l’année scolaire de 2013-14.

Une réhabilitation du point d’eau s’impose. Le point d’eau servira à l’arrosage du futur potager et à l’installation des nouveaux arbres fruitiers.

Un potager sera installé dans l’enceinte de l’école afin de permettre un approvisionnement partiel à la future cantine scolaire. Il permettra aussi aux élèves et aux parents de se familiariser avec de nouvelles méthodes de culture (micro-irrigation). Deux séchoirs scolaires à tunnel ont déjà été offerts par le partenaire local (PATMAD) aux enseignantes. Ceux-ci permettent de sécher les fruits et légumes afin de les conserver. Cette activité permet de fournir un complément alimentaire aux enfants lors de la collation et de vendre le surplus pour obtenir un apport financier pour l’école.

Un système de production d’électricité est nécessaire pour éclairer les salles de classe. Cela permettra notamment de pouvoir proposer des cours d’alphabétisation le soir pour les adultes, d’utiliser les ordinateurs (l’école possède déjà cinq ordinateurs, mais ne peuvent les utiliser faute d’accès à l’électricité). Ce système sera doublé d’un éclairage extérieur afin de sécuriser les abords de l’école la nuit tombée et d’éviter les déprédations.