Av. de Vaudagne 1

1217 Meyrin – Suisse

+ 41 22 800 25 33

Activer Javascript!

 

Soutenez-nous grâce à vos dons

CH20 0900 0000 1734 7536 2

 

école de Champs-Fréchets

Opération énergie à l'école

 


 

 

 

Année scolaire 2014-2015

 

Le projet Robin des Watts dans l’école de Champs-Fréchets, où deux classes de 7 et 8P ont participé au pilotage de l’opération, s’inscrit à la suite de plusieurs opérations énergie que la commune de Meyrin propose à ses écoles. La valorisation des économies d’énergie pour soutenir des projets d’aide au développement offre une dimension supplémentaire au projet, suscitant la réflexion et la motivation aussi bien auprès des enseignants que des élèves.

 

 

Diagnostic énergétique de l'école

 

Un effort peut être fait au niveau de l’utilisation des appareils électriques dans les classes durant les cours et surtout d’éviter de laisser ces appareils en veille les soirs ou durant les week-ends ou vacances. Cet effort peut être aussi fourni concernant l’utilisation d’appareils électriques se trouvant dans la salle des maîtres (machine à café, ordinateur et photocopieur).

 

Aussi, les usagers de l’école peuvent directement influer sur la consommation électrique par quelques gestes simples, et par la mise en place de multiprises avec interrupteurs déportés. L’extinction de tout appareil électrique inutile durant plusieurs heures de la journée (photocopieuse, machine à café, imprimante, ordinateur, lumières de bureau, etc.) à certaines moments (pauses, midi, soir) fait par exemple partie de ces gestes qui, réalisés quotidiennement, ont une incidence sur la consommation globale.Ce type de sensibilisation de tous les usagers du bâtiment peut permettre une diminution de 10% supplémentaire de la consommation électrique de l’école.

 

Enfin, nous vous conseillons d’installer des réducteurs de débit à l’ensemble des robinets de l’école et d’installer des économiseurs d’eau aux chasses d’eau des toilettes afin d’effectuer de substantielles économies d’eau au niveau de l’école.

 

La journée énergie

 

Durant le vendredi de la journée énergie (2 février) une diminution de 19 % par rapport à la journée de référence a été calculée.

 

 

La journée solidaire

 

Pour clore l’opération énergie menée dans cette école, une journée solidaire a été organisée le 22 mai avec l’association Graine de baobab.

 

L'animation a été conçue en quatre temps ; une présentation théâtrale sur la vie d’un enfant au Burkina Fasso, une description de comment les élèves et les habitants s’approvisionnent en eau par le biais d’un nouveau forage réalisé grâce au projet, une expliquation de la différence qui existe entre la quantité d’eau utilisée par un enfant qui vit ici et au Burkina Fasso, par son utilisation de l’eau par jour et par domaines (eau de boisson, soins corporels, lessive, bains et douche, etc..), un théâtre d'images (kamishibaï) qui explique le mode de cuisson des cantines scolaires et l'amélioration que les cuisines avec foyers améliorés allaient produire.

 

 

Robin des Watts

 

Grâce au soutien financier de la commune de Meyrin, l’école de Natenga, située dans la commune de Bané au Burkina Fasso, sera bientôt équipée d’un forage ainsi que d'une cuisine avec deux foyers améliorés pour la cantine scolaire. Cette école de trois classes a été construite en 2013 par Graine de Baobab. Durant cette année scolaire, l’école compte 150 élèves, répartis en 3 classes avec des effectifs allant de 36 à 60 élèves.

 

Pour assurer l’entretien de ce point d’eau, l’école et la population ont déjà mis en place un comité de gestion et déposé un fonds d’entretien en banque. Des cotisations seront prélevées pour tous les usagers. Des séances de sensibilisation à l’entretien du point d’eau vont être organisées par le partenaire terrain avec les usagers.

 

Ce projet vise à également construire un foyer amélioré dans cet établissement scolaire afin de protéger les yeux et la santé de la cantinière (femme préparant les repas des élèves) et pour économiser jusqu’à 70 % du bois de chauffe.

 

Dans ce pays, le bois représente 95% de l’énergie consommée. Le bois est principalement utilisé pour la cuisson des aliments. Une famille de 10 personnes a besoin d’environ 7 à 8 kg de bois par jour pour la cuisson des repas. Sachant que 90% de la population utilise le bois-énergie, il est possible d’en déduire qu’environ 12 000 tonnes de bois sont brûlés chaque jour au Burkina Fasso pour la cuisson alimentaire. Cette consommation cause un déboisement important qui accélère la dégradation des écosystèmes locaux et l’érosion des sols avec comme conséquence la diminution des rendements et l’insuffisance alimentaire des populations locales.