Av. de Vaudagne 1

1217 Meyrin – Suisse

+ 41 22 800 25 33

Activer Javascript!

 

Soutenez-nous grâce à vos dons!

CH20 0900 0000 1734 7536 2

 

école des Roches et des Allobroges

Opération énergie à l'école

 


 

 

Année scolaire 2013-2014

 

Le projet Robin des Watts dans les écoles De Roches et des Allobroges est la 4ème opération que la Ville de Genève propose à ses écoles.

Notre intervention a eu lieu dans trois classes de 7ème et 8ème primaire.

 

 

Diagnostic énergétique de l'école

 

Pour l'école des Allobroges, il était possible de descendre de 3 degrés Celsius en moyenne dans l'ensemble les lieux communs, permettant ainsi d’économiser jusqu’à 21 % sur la facture de chauffage.

 

La luminosité pouvait être un peu réduite dans les couloirs et les WC de 400 lux environ. Un réglage de la domotique des capteurs de présence pourrait être fait afin d’optimiser son fonctionnement. La salle de gym possède 24 spots à 400W. Par une bonne luminosité naturelle, en n’allumant que la moitié de ces spots, on arrive à économiser 4.8 KW.

 

Pour le chauffage, peut viser une baisse de 3 à 4 degrés Celsius engendrant une économie pouvant aller de 21 à 28 % sur la facture de chauffage.

 

Au niveau de l’éclairage, on peut réduire la luminosité d’au-moins 100 lux dans les salles de classe.

 

Dans ces deux écoles, des actions quotidiennes des usagers sur les veilles des appareils peuvent être réalisées permettant une diminution de 10% de la consommation électrique des deux écoles.

 

 

Résultats obtenus à la Journée Energie

 

A l'école De Roches, durant la journée d’énergie, une diminution de 23 % par rapport à la journée de référence a été calculée.

Une semaine plus tard, la diminution était de 12 % par rapport au jour de référence.

 

A l'école des Allobroges une diminution de 22 % par rapport à la journée de référence a été obtenue.

Une semaine plus tard, la diminution était de 18 % par rapport au jour de référence.

 

 

Robin des Watts

 

L’école qui bénéficie du financement est l’école de Quisuar au Pérou. L’école si situe à 3'850 mètres d’altitude, elle comptait 75 élèves en 2012 (40 filles et 35 garçons).

 

Il est prévu d’isoler trois salles de classe. Une serre (de 36 mètres par 3 mètres) sera construite pour la production et la consommation de légumes pour les enfants. La serre servira également comme outil pédagogique pour différentes matières transversales. Elle fournira aussi de l’air chaud aux trois salles de classe, à la direction et à la salle informatique, car elle sera construite contre le bâtiment qui comprend toutes ces salles.

Un double vitrage sera appliqué à toutes les fenêtres des salles de classe, de la direction et du dépôt. Les chauffe-eaux solaires seront placés sur le toit, des toilettes sèches et les douches seront installées dans le même espace. L’eau utilisée pour les douches et les lavabos sera filtrée et utilisée pour l’arrosage du jardin potager de l’école.

Enfin, les latrines vont êtres améliorées. Le projet propose la construction de toilettes sèches écologiques du côté? Nord-Ouest des classes.