Av. de Vaudagne 1

1217 Meyrin – Suisse

+ 41 22 800 25 33

Activer Javascript!

 

Soutenez-nous grâce à vos dons

CH20 0900 0000 1734 7536 2

 

commune de satigny

Empreinte écologique

 



 

Valeurs moyennes, minimales et maximales des différentes composantes de l’empreinte des habitants.

 

 

En 2011, Terragir a calculé l’empreinte de la commune de Satigny (3700 habitants). Elle est de 5,9 gha/hab., légèrement supérieure à la moyenne suisse (5,6 gha/hab.). 

 

 

Méthode de calcul

 

Cette analyse se base sur le calculateur régional élaboré par Terragir et maneco, qui a été primé en 2008 par la Bourse cantonale du développement durable. Il utilise des données statistiques communales, régionales et, si nécessaire, nationales. La méthode de calcul pour l’empreinte de Satigny est cependant innovante par rapport à celle utilisée pour Lancy, car elle prend également en compte un calculateur individuel supplémentaire élaboré par Terragir: un questionnaire envoyé aux habitants de la commune. Les 215 réponses obtenues à ce questionnaire ont été un facteur complémentaire pour analyser l’empreinte plus précisément.

 

Cette étude a produit 3 documents:

  1. Un résultat personnalisé de l’empreinte écologique des foyers l’ayant demandé (environ 30% des foyers).

  2. Une version courte du rapport officiel envoyée aux familles intéressées.

  3. Un rapport complet remis à la commune de Satigny.

 

Un bilan carbone de la commune, réalisé par le bureau d’études environnementales maneco, complète ce rapport.

 

 

Résultats de l’analyse

 

Cette empreinte de 5,9 gha/hab. est plus importante que la biocapacité de Satigny de 2,5 gha/hab. en moyenne (la biocapacité mondiale est de 1,8 gha/hab.). Il faudrait en effet plus de 3 planètes pour que tous les habitants de la terre vivent comme des satignotes.

 

L’empreinte écologique de Satigny a indiqué que le secteur ayant le plus d’impact sur les ressources naturelles au niveau régional est la mobilité (33% de l’empreinte). Ceci est dû aux déplacements privés en avion, en voiture et en scooter. Le deuxième secteur en importance sont les services (30% de l’empreinte). Une partie correspond aux services publics (0,6 hag/hab.) et l’autre à la consommation de biens et aux loisirs. Le logement influence l’empreinte écologique à hauteur d’environ 20%. Cette valeur provient principalement du chauffage d’origine fossile (72% des Satignotes se chauffent au mazout et 11% au gaz) et d’une grande surface habitable en moyenne par personne. L’alimentation contribue à hauteur de 15% à l’empreinte écologique. Un tiers est dû aux produits d’origine végétale et les deux tiers aux produits d’origine animale (viandes, poissons, fromages etc).

 

Cet outil est de grand intérêt pour aider les communes à s’engager sur la voie du développement durable avec une meilleure connaissance des spécificités de leur territoire et des pressions qu’elles exercent sur l’environnement. Plusieurs conseils ciblés et des pistes d’actions ont été proposés à la commune afin de diminuer son empreinte écologique.