Av. de Vaudagne 1

1217 Meyrin – Suisse

+ 41 22 800 25 33

Activer Javascript!

 

Soutenez-nous grâce à vos dons

CH20 0900 0000 1734 7536 2

 

opération éco-contact à nyon

Opération dans un quartier

 


 

L'ambassadeur énergie explique les enjeux de l'opération éco-contact / © Sigfredo Haro

 

 

Ou comment mettre l’accent sur la communication d’éco-gestes et sur les manières de diminuer l’empreinte énergétique des habitants.

 

Terragir collabore depuis plusieurs années avec la Ville de Nyon sur des projets visant à réduire la consommation d’énergie de la commune. Dans son élan, la Ville de Nyon a à nouveau fait appel à terragir pour l’aider à élaborer une opération se calquant sur les opérations éco-sociales dont terragir s’est fait la spécialité. Pour cette opération, la Ville de Nyon désirait mettre l’accent sur la communication d’éco-gestes et sur les manières de diminuer l’empreinte énergétique. Tous les habitants de Nyon ont été invités à s’inscrire, locataires et propriétaires, mais du fait d’une grande demande, seuls les 165 premiers inscrits ont pu bénéficier de la visite d’un ambassadeur énergie.

 

 

Déroulement

 

Du 25 février au 9 mars, les ambassadeurs énergie ont ainsi sillonné les rues de Nyon en vélo électrique pour se rendre directement chez les personnes  au bénéfice d’une visite. Une fois sur place, les ambassadeurs ont répertorié les ampoules de chaque habitat et effectués des mesures de consommation électriques des différents appareils qui peuplaient les habitations. Les ampoules à incandescence et spots halogènes les plus utilisés ont été remplacées gratuitement par un éclairage à basse consommation d’énergie. Les veilles et l’énergie cachée des appareils qui le pouvaient ont été supprimées grâce à l’installation de prises avec interrupteurs. De surcroît, les habitants qui ne possédaient pas de bouilloires électriques en recevaient une qui leur était gracieusement offerte par la commune.

 

 

Conseils pour des économies d'énergie

 

Dans un deuxième temps, de nombreux éco-gestes qui touchaient autant à la consommation en chauffage, en électricité ou en eau ont été passés en revue avec les habitants pour voir si ces gestes étaient effectués ou s’ils avaient lieu de s’appliquer ou non. De manière plus globale, des conseils sur les manières de diminuer l’empreinte énergétique de chacun dans des activités tiers (ex. tri des déchets, jardinage, mobilité, alimentation etc.) ont été prodigués aux habitants. Enfin, les propriétaires de logement se sont vu  transmettre de la documentation concernant des subventions qu’ils pouvaient obtenir pour la rénovation de l’enveloppe de leur bâtiment. Ainsi, la ville de Nyon s’engage à subventionner la visite d’un expert CECB (certificat énergétique des bâtiments) pour dégager les potentiels au niveau de l’enveloppe de leur habitat. Le programme bâtiments de la Confédération s’adresse aux propriétaires désirant effectuer des travaux touchant à l’enveloppe de leur bien immobilier. Ces derniers se voient offrir une subvention de la Confédération à hauteur de 5 à 10% des investissements consentis et la Ville de Nyon s’engage à doubler la mise pour de telles rénovations.

 

 

L’opération a été couronnée de succès

 

La grande majorité des personnes s’étant montrées très réceptives au message qu’il leur a été transmis et très satisfaites de la visite qu’elles avaient reçue. Fière de ce succès, la ville de Nyon devrait reconduire ce genre d’opération durant les années à venir.

 


 

Quelques images de l'opération éco-contact à Nyon / © Sigfredo Haro

 

Proposition de changer les ampoules halogènes, très gourmandes en énergie.

 

Vérification de la consommation des appareils en veille.


Installation d'un interrupteur déporté pour couper les veilles.